Forum des passionnés et possesseurs de Buell
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [XB post 2008] Cafouillage à bas régime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
McGyver
Admin
avatar

Nombre de messages : 25588
Age : 46
Localisation : bout du lac de G'nèv'
Ma Buell : XB12S 04 & S1WL 98

Date d'inscription : 25/09/2006

MessageSujet: [XB post 2008] Cafouillage à bas régime   Jeu 1 Oct 2015 - 11:57

streetdjack a écrit:
ATTENTION : Ceci ne concerne que les XB 2008 et suivantes (DDFI 3)

Sur ces modèles, le régime de ralenti est géré par l'ECM, avec une table spécifique (Idle), en fonction de la température moteur.
Il appartient donc à l'ECM de déterminer non seulement la quantité de carburant à injecter pour atteindre le régime de consigne imposé par la table Idle, mais également la quantité d'air.
En effet, sur ce type d'injection, le papillon de gaz est hermétiquement fermé lorsque la poignée est au repos, et il n'existe pas de vis "de ralenti" pour l'ouvrir légèrement, comme sur les modèles antérieur (ou sur un carburateur).

Comme on peut le voir sur le schéma suivant, il existe un conduit accessoire qui s'ouvre avant le papillon et débouche après dans le corps d'admission.




C'est sur ce conduit que se trouve l'IAC, qui est un pointeau motorisé par un moteur pas à pas, pointeau dont le rôle est justement de contrôler la quantité d'air aspirée au ralenti.
L'ECM gère la position du pointeau en actionnant le moteur par pas, ce qui apparait dans les logs sous deux items : IAC pos et IAC setp.
Lors de la mise sous tension, le pointeau est calé à une valeur de départ en fonction de la température.
On peut effectivement l'entendre se placer (petit cliquetis) mais il faut pour cela supprimer le bruit le pompe à essence (en enlevant son fusible par exemple).

Une fois le moteur lancé, la position du pointeau varie en fonction de la température moteur et de la position de la poignée de gaz.
Au ralenti, c'est le seul passage d'air et c'est donc sur lui que repose la régularité du régime.
Cependant ce conduit continue d'être utilisé en cours de fonctionnement, en particulier dans la zone 1000-2500 rpm, tout comme un gicleur de ralenti participe aussi à la carburation de la zone bas et moyen régimes.
La position du pointeau conditionne donc en partie la souplesse du moteur dans les évolutions à bas régime.
Lors de décélération, c'est encore lui qui vous évite de passer par dessus le guidon en maintenant un frein moteur acceptable ...

Sur tous les enregistrements "normaux" que j'ai pu voir, les valeurs étaient comprises dans les intervalles suivants :
- 25 < IAC pos < 80
- 1120 < IAC setp < 1160
Attention, ces valeurs sont généralement celles trouvées en cours de fonctionnement, moteur en température.
Lors des phase de démarrage ou de chauffe, elles peuvent varier nettement plus.
Il existe aussi un item Avg IAC qui donne la valeur moyenne de la valeur IAC pos, mais je la trouve peu significative.



Lorsque mon IAC a commencé à déconner, la valeur IAC pos est descendue jusqu'à 5 et a grimpé au delà des 100 en cours de fonctionnement.
La régularité du ralenti a été peu affectée, par contre la souplesse à bas régime était aux abonnés absent, avec obligation de débrayer dès que le régime chutait sous les 2000 rpm, régime auquel il fallait se maintenir pour éviter que la conduite ne tourne au rodéo.

Pour répondre à ecirb, ce sont bien les vapeurs d'huile refoulées par les reniflards des caches culbuteurs qui pourrissent l'intérieur du corps d'admission et le conduit de l'IAC, avec un dépôt noirâtre et gras.


Pour nettoyer le conduit, j'ai déposé le moteur de l'IAC et utilisé du brake cleaner sous pression avec une petite durite pour passer dans tous les trous.


Avant de redémarrer, j'ai ré-injecté la cartographie d'origine et fais un reset du TPS, afin de mettre toutes chances de mon côté.
Les premiers démarrages ont été un peu chaotiques, sans doute à cause des résidus de brake cleaner, puis l'IAC a retrouvé un positionnement correct et le ralenti s'est stabilisé.
Un petit tour de roue m'a permis d'apprécier le retour d'une souplesse "normale".

Deux petits conseils donc si vous commencez à approcher les 50 000Km :

- lors du prochain nettoyage de filtre à air, jetez donc un coup d'oeil à votre conduit IAC
- supprimez le plus vite possible ces stupides reniflards de votre boite à air et dirigez les vers le sol ...
(c'est le prochain truc sur ma liste des trucs à faire ...)
Revenir en haut Aller en bas
streetdjack

avatar

Nombre de messages : 433
Localisation : région marseillaise
Ma Buell : XB12X 2008
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: [XB post 2008] Cafouillage à bas régime   Jeu 19 Nov 2015 - 18:43

Je voulais rajouter une image du moteur pas à pas et de son pointeau :
Revenir en haut Aller en bas
http://ulysses1200.eklablog.com/accueil-c26019596
 
[XB post 2008] Cafouillage à bas régime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [XB post 2008] Cafouillage à bas régime
» [XB-1125 post 2008]Reset TPS
» [ Peugeot 307 SW 1.6 HDI FAP an 2008 ] trous acceleration bas régime
» XB9SX post 2008 - débridage ? échappement ?
» Collecteur Pré-2007 pour modification XB12 post 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BUELL PASSION INDEX :: BASE DE CONNAISSANCE :: MOTEUR-
Sauter vers: