Forum des passionnés et possesseurs de Buell
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Essai Buell S1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Coyote44
Admin
avatar

Nombre de messages : 5488
Age : 37
Localisation : 33-Bordeaux
Ma Buell : 1125r :-)
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Essai Buell S1   Jeu 31 Aoû 2006 - 8:32

Thomas

Hier, j'ai eu le bonheur ultime d'essayer une S3 devenu S1 suite à un accident.

C'est l'ex S3 d'un pote (la 2ème de france) qui est tombée 1 an après l'achat.
Mon pote en a profité pour faire toutes les modifs pour la transformer en S1 avec boucle arrière spéciale duo (un poil plus longue).
La seule différence : tableau de bord et position guidon / cale pied.
Esthétiquement, c'est identique à 98% !!!

Elle a une grande couronne, prépa racing, filtre K&N carbone, pot Vance bien libéré et 44.000 km sans un seul gros pépin !

Première surprise, mettre le clef sur le coté gauche, je le savais mais ça fait toujours bizarre. Je met le starter même s'il fait au bas mot 35° sous un soleil de plomb.
Je monte dessus, deuxième surprise : elle est haute, plus haute que la X1 (est-ce que toute les S1 sont hautes ou est-ce parce que avant c'était une S3 ?).

Bouton magique, la belle s'ébroue mais pas trop, moins qu'une X1.
Je laisse chauffer un peu et je m'en vais. Même en action elle vibre moins.

Passé les quelques kilomètres de chauffe en ville et sur voie rapide je commence à augmenter le ton.

Quelles sensations, elle est encore plus vive que sur la X1, ça pousse très fort de 0 à 100, je retrouve les sensations de fusée impériale.
L'amortissement me paraît moins dur (l'amorto vient d'être reconditionné) et la selle confort est bien moelleuse.
La position est sénatoriale puisqu'elle est dérivée des S3, c'est parfait !
Même la boite de vitesse avec le long retour de sélection est précise, seul le point mort est très dur à trouver. Et parfois, en oubliant de décomposer, les vitesses ne passent pas, retour au mode d'emplois !!!

Les pif pafs arrivent et je m'émerveille de la facilité avec laquelle la belle se balance d'un côté à l'autre, du coup j'attend le dernier moment pour virer et ça angle facilement. Quelle légèreté, je retrouve la maniabilité d'une X1 en mieux !
Le son est tip top, ç'est du brut comme j'aime.
Evidemment, comparé à la Falco, ça pousse moins surtout passé les 100 km/h mais question sensations, c'est exactement ce que j'aime.

Bref, je suis encore heureux est virussé par les BUELL, vivement que je puisse revendre ma moto pour acheter LA MOTO

La S1 est définitivement la plus vivante des BUELL (pour moi) avec une M2 (récente). Le carbu c'est fantastique.



Kermit


Tout d'abord, il faut préciser que ma S1 n'est pas tout a fait d'origine, elle a été modifiée avec des culasses X1, un carbu Mikuni, et un pot Vance. Elle se rapproche donc plus d'une S1 White Lightning. Elle est également à peine rodée donc pas encore totalement libérée.

Position / Ergonomie :
Le moto est particulièrement fine, la plus fine de toutes les Buells. On a presque l'impression d'être assis sur une moto de cross ou un supermotard. Le confort est, disons le, TOTALEMENT inexistant. C'est un des gros point négatif de cette moto, on a beau dire "on s'en fiche du confort", mais là ... ça en devient réellement douloureux ! D'un coté vous avez la celle qui vous "casse" le coxis, et de l'autre, c'est le réservoir qui vous écrase les ... bref, ça c'est dit !
Mis appart ça, la position de conduite est très bonne. On a l'impression de dominer la moto et de pouvoir en faire ce qu'on en veut.
Attention quand même, la moto n'est pas toute légère et le centre de gravité semble plus haut que sur le Buell récentes lors des manoeuvres à basse vitesse.
Pour se qui est du duo, autant dire que la S1 n'accepte que des filles conciliantes, pas peureuses avec un petit c... Ce qui n'est finalement pas pour me déplaire :-) !

Moteur :
La clef à gauche, sur le cadre, comme les Harley "Sportsters", le moteur s'ébroue à la moindre pression sur le "bouton de contact". Jamais aucun soucis pour la démarrer (je n'ai pas encore eu l'occasion d'essayer l'hivers).
La moto vibre de façon impressionnante sur le ralentit ! Comme tout le monde le sais, le temps de chauffe est ULTRA IMPORTANT, et c'est d'autant plus vrais avec la S1. En effet, sans être réellement plus fragile que les Buells récentes, elle demandera un peu plus d'attention (ancienne génération de moteurs).
On empoigne l'embrayage, ouuutchh !! (c'est dur), on enclenche la première, Crrrrac ! (c'est rien, c'est normal), et l'énorme couple du gros twin embarque la moto en douceur. "Douceur", quoique ... le moteur n'est pas particulièrement souple à bas régime. Ca a un peu tendance a cogner (à éviter absolument pour une plus grande longévité de la mécanique), mais les vibrations disparaissent presque instantanément.
On peut tout a fait rouler tranquille en se laissant emmener par le gros couple entre 2000 et 3500 tours.
Mais, si l'envie vous prend, la S1 est capable de très grosses accélérations (et je pèse mes mots) sur toute la plage d'utilisation du moteur (entre 2000 et 7000 tours) ! Une impression grisante d'avoir la main d'un géant qui vous pousse avec force en avant !
Le tout dans un son grave et lourd très présent (sans être trop bruyante).
Attention toutefois, le moteur n'est pas facile de prise en main. Le gros frein moteur demande un "double débrayage" lors des rétrogradages (pas obligatoire mais conseillé pour plus de confort). Le couple peut s'avérer dangereux sur sols glissant. On se fait même de bonnes grosses frayeurs sur le mouillé !

Comportement :
La première fois que j'ai essayé la S1, j'ai failli me gaufrer lamentablement au premier virage. Ca n'a rien de dangereux lorsque l'on est avertit (c'est un coup a prendre), mais la moto "tombe" dès qu'on l'inscrit sur l'angle (angle de chasse très fermé et empattement court). Une fois se paramètre assimilé, le comportement, très sain, le cadre est rigide, les suspensions travaillent bien et la tenue de route est excellente.
Juste parfois quelques petit guidonnages ou louvoiements, mais rien de méchant (la moto est très sensible aux réglages et au choix des pneus).
De manière générale, j'ai constaté qu'il ne faut pas trop hésiter à la piloter en force, sans être non plus brutal, subtil compromis ...

Généralités :
Tout ça c'est bien beau, mais c'est pas se qui m'a fait craquer, et se qui a fait craquer la plupart des "propriétaires" de cette moto. En effet la S1 c'est autre chose, on l'aime ou on ne l'aime pas, mais elle ne laisse pas indifférent. Elle accroche l'oeil et bon nombre de badauds, motards, facteurs, boulanger... vous accostent pour vous demander des précisions sur cette moto hors du commun.
Ici on peut réellement parler de "caractère" (et quel caractère ...)
C'est une "muscle bike" pensée à l'image des Ford Mustangs et autres Dodge Chargers (surtout dans sa livrée orange cf "Général Lee") ! Une multitude de détails y font d'ailleurs référence, comme la cylindrée démesurée, le moteur en V, la grosse prise d'air sur le côté, les vibrations, le gros couple ... Comme je l'ai déjà dit, si Steve McQueen était encore vivant c'est celle la qu'il voudrait pour descendre les rues de San Fransisco ! (ok ok je m'emporte la ...) :-)
Elle a le charme d'un avion de la seconde guerre mondiale ... Elle sens l'huile chaude et son moteur gronde sourdement comme un bombardier. Les secousses de son moteur lorsqu'il tourne au ralentit ressemblent aux battements qu'ont les flancs d'un cheval (un mustang bien sur) de course essoufflé ... (c'est le loveur qui parle )
C'est une des très rare moto à conserver une forte "personnalité", à l'opposé de la tendance actuelle (et dieu sait si c triste !) qui veut que tout soit facile, accessible, aseptisé ...
Revenir en haut Aller en bas
http://buell.actifforum.com
 
Essai Buell S1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Essai BUELL XB 9SX et 12S cg.
» Essai Buell XB9R
» CR - Essai Buell 1125R
» Fiction : essai d'une X1 par un journaliste MOTO
» Essai Buell XB12SX : La der des der

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BUELL PASSION INDEX :: BASE DE CONNAISSANCE :: FAQ BUELL-
Sauter vers: